Pour tester notre toute dernière coque pour iPhone, nous avons fait confiance aux simples utilisateurs de la F-Crew, mais surtout, nous l’avons fait contrôler sous toutes les coutures par un laboratoire spécialisé. Enquête.

caractéristiques

Nos nouvelles coques pour iPhone sont constituées de polyuréthane thermoplastique (TPU) flexible avec un cœur rigide en polycarbonate :

  • le bord haut biseauté offre une meilleure protection de l’écran.
  • Nous avons supprimé les aimants et les plaques en métal. CASE permet le rechargement sans fil de l’appareil.
  • Les CASE sont personnalisées avec des bâches de camion. Tu pourras ainsi retrouver ton iPhone même sans reconnaissance faciale.

Différents modèles sont disponibles : F341 CASE FOR iPHONE 8/7F342 CASE FOR iPHONE XR et F343 CASE FOR iPHONE XS/X.

LE TEST DE RÉSISTANCE DE LA F-CREW

Comme tous les F-uturs modèles, les nouvelles coques ont subi plusieurs séries de tests effectués par nos F-idèles collaborateurs propriétaires d’iPhone qui les ont transportées du bureau, de la blanchisserie et de la salle de découpe au bar, à la salle d’escalade ou à la chambre d’enfant et inversement. Elles ont dévalé les pentes enneigées dans la poche des vestes des snowboarders pendant les week-ends prolongés et elles ont même été catapultées au-dessus du carrefour stratégique de Zurich qu’est la Limmatplatz.

DOUBLE BATTERIE DE TESTS DE RÉSISTANCE

Nous nous appelons officiellement FREITAG lab. ag, mais nous ne sommes pas un véritable laboratoire avec des éprouvettes, etc. C’est pourquoi nous avons fait appel à un laboratoire suisse réputé pour tester nos coques pour iPhone.

Là-bas, elles ne devaient pas seulement résister à différents tests réalisés les uns après les autres. Non, chaque test était en réalité constitué de deux parties. Un premier test sournois suivi de différents tests secondaires destinés à achever les pauvres coques : lors du test de la balançoire, comme on l’appelle, nos CASE ont été conservées 5 fois 24 heures entre -20 et +60 degrés Celsius avant d’être lâchées cinq fois d’une hauteur de 100 cm sur une plaque de choc construite d’après la norme EN 71. 

Pour contrôler la « résistance au frottement sec », les CASE ont d’abord été exposées 200 heures à un éclairage au xénon (cela correspond à peu près à tout un été européen en plein soleil) puis frottées exactement 100 fois sur un tissu test en coton. 

A un moment, un technicien de laboratoire a même roulé plusieurs fois sur les coques. (Notez que l’iPhone personnel d’Anna a servi d’objet test.)

LES RÉSULTATS

De la F-Crew

  • Toutes les CASE sont en bon état et plutôt appréciées des testeurs.
  • L’écran de l’iPhone de Daniel porte les traces de sa rencontre avec le dur pavé zurichois. Il est donc recommandé de compléter chaque CASE par une vitre de protection d’écran.

Du laboratoire

  • Nos CASE ont parfaitement survécu à la chute d’un mètre typique du téléphone qui glisse de la main cinq fois sur une plaque de métal puis cinq fois sur l’asphalte rugueux. Lors d’une chute malheureuse, la vitre de l’iPhone test s’est fendue. Notre conseil : installer une vitre de protection.
  • Si l’on place la coque CASE dans une boîte de Petri avec de la sueur artificielle pendant 200 heures sous un éclairage au néon, elle commence à se déformer. Notre conseil : on oublie la sueur artificielle !
  • La fiche de résultats du laboratoire indique en vert : conforme aux exigences. Youhou !

PLUS D'HISTOIRES