Vingt ans après Markus et moi ont donné une nouvelle vie à de vieilles bâches de camions, FREITAG a créé pour lui-même un tout nouveau, textile biodégradable, qui est produite ici en Europe.

«Les textiles doivent-ils vraiment faire trois fois le tour du monde avant d’être portés ?»

F-ABRIC est originaire d'europe

Les tissus sont fabriqués à partir de chanvre et de lin, de fibres libériennes, et de Modal, de matières premières cultivées sur le sol européen – et cela sans l’endommager ni utiliser plus d’eau qu’il n’est nécessaire. Par rapport aux voies d’acheminement habituelles des textiles traditionnels, le voyage parcouru par les fibres pour devenir un produit F-ABRIC est de courte durée, car la distance entre les différents lieux de production et notre entreprise n’excède pas 2500 km.

F-ABRIC est bon pour la santé

Que ce soit pour des raisons écologiques ou de santé, personne n’aime porter des vêtements toxiques. Voilà pourquoi pendant la culture et le traitement de F-ABRIC, l’emploi de produits chimiques est réduit au minimum. Conséquence: F-ABRIC correspond aux normes de la classe de produit I de l’Oeko-Tex® Standard – on peut même se servir du tissu pour envelopper son bébé en toute bonne conscience.

F-ABRIC et fabrique: l'un ne va pas sans l'autre

Pour la mise au point du produit et la création des modèles F-ABRIC, nous avons réuni une petite équipe d’experts en textile chez FREITAG. Leur mission: concevoir des vêtements compatibles avec le dur labeur de la Fabrique tout en ayant belle allure. F-ABRIC a été testé pendant plusieurs mois par l’équipe F dans sa solidité, son confort, sa compatibilité avec les soirées de fête et d’autres critères. Le résultat? Très portable!

F-ABRIC se decompose en paix

Lorsqu’après plusieurs années de cohabitation heureuse, l’heure est venue, le coeur lourd, de se séparer de son produit F-ABRIC, pas question de le jeter à la poubelle. On le dépose sur un tas de compost. Les textiles F-ABRIC sont biodégradables naturellement, à 100 % – y compris les fils utilisés pour les coutures et les lisières. Un vêtement se transforme ainsi en terreau pour de nouvelles matières premières et le cycle de la nature suit son cours.

Plus sur F-ABRIC